Contact

07 88 22 19 84

06 71 70 77 93

QUESTIONS ?

COMMENTAIRES ?

Marathon de NY par...

November 25, 2016

 

 

« 38 km : Mais ils ne peuvent pas se pousser ceux-là !

Ce n’est pas parce que ça monte qu’il faut marcher ! »

C’est dans ces moments là que l’on se rend compte du travail accompli lors des entrainements de Gérard Joly (mental / gestion / endurance).

 

 

Du coup, réussir son rêve dans le temps qu’on s’était fixé devient une banalité. Pourtant il ne faut pas minimiser l’aventure.

Elle a commencé la semaine suivant mon 1er marathon, la décision était prise :

New-York pour mes 40 ans

Elle s’est nourrie de tous les récits entendus le samedi matin de la bouche d’ex New-Yorkais. Il y avait des étoiles dans les yeux de chacun malgré les années passées.

La graine a été plantée il y a plus d’un an quand j’ai rempli le formulaire Thomas Cook et pendant les 12 semaines d’entrainement, j’avais à cœur de ne pas laisser dépérir cette plante qui poussait peu à peu.

New-York, ce n’est pas que le marathon, déjà je devais retrouver ma fille partie étudier 4 mois à l’étranger et j’avais embarqué dans mon sillon des amis et de la famille. Nous avons tous visité cette ville magique, grandiose, brillante ! ! ! Il faut y aller au moins une fois dans sa vie.

Le stress a pointé le bout de son nez 3 jours avant la course : « Je ne suis pas prête ! Je marche trop pendant les visites. Je vais oublier quelque chose. »

La veille de la course, les coureurs Thomas Cook avons fait un défilé matinal à Times Square étonnamment silencieux à 7h du matin et nous avons continué vers Grand Central Terminal. Après la traditionnelle photo des coureurs sur les marches de cette magnifique gare, nous avons entonné la Marseillaise. Comment garder la voix claire quand ce chant si chargé d’émotion depuis le 13 Novembre a résonné dans le grand Hall ? Ca y est, on y est ! Plus possible de reculer !

La course des 5 km de Samedi m’a encore mis le doute : « Beaucoup trop vite, je ne trouverai jamais mon rythme ! »

Dimanche 4h30 : habillage, p’tit Déj’ puis départ pour Staten Island. C’est beau le lever de soleil sur les gratte-ciels de Brooklyn !

 

Bon, maintenant 3 heures d’attente mais avec le soleil, c’est toujours plus sympa.

30 minutes avant le départ, l’émotion revient, plus forte. Des filles à coté de moi pleurent. Pas moi, non pas moi, je ne pleurerai pas, enfin juste les yeux humides. Puis entrée dans le SAS, allez go go go, on a envie de partir. Le pont Verrazzano avec la skyline de Manhattan en fond, puis la traversée de Brooklyn, des gens partout. Ils encouragent, applaudissent, crient : « Vive la Fouance ! »

Des femmes, des enfants, des noirs avec leur sourire envoutant, des juifs avec leurs papillotes, des pancartes, de la propagande politique. Il y a du monde et du bruit tout le temps. Inutile de mettre les écouteurs, on est porté par la foule et par les spectateurs. Je ne vois même pas le temps qui passe. Je regarde tour-à-tour le paysage et les spectateurs. Quand au rythme, il vient tout seul : « celui pendant lequel on pourrait courir des heures durant ».

 

Arrivent les 30 km, petit appréhension mais j’ai commencé à penser aux gens du club, à ma famille qui croient en moi. Il ne faut pas les décevoir ! 1 kilomètre pour chacun. Et toujours ces gens qui nous encouragent et qui crient !

Voilà Central Park, le plus difficile car ça monte et la foule se rapproche de nous. Plus la place de courir, les gens commencent à marcher mais je NE dois PAS les imiter. Je zigzague, me faufile mais j’y arriverai et voilà l’arche, un dernier effort.

A peine arrivée, un texto : «  Bravo pour ton temps » C’est Pierre Voinot, il a suivi la course en temps réel ! J’y crois pas, mais pourquoi ? Parce New-York, c’est THE MARATHON, qu’on le vive en vrai ou par procuration.

Alors cassez votre tirelire, vivez vos rêves mais allez-y !

Ca vaut la peine et préparez-le bien puis laissez-vous porter par l’organisation et profitez, profitez ! Que du bonheur. Merci à vous tous pour vos soutiens. Vous êtes géniaux :-)

 

 

 

 

 

Please reload

Derniers message

February 22, 2019

March 13, 2018

November 29, 2017

October 9, 2017

Please reload

Archive
Please reload