Contact

07 88 22 19 84

06 71 70 77 93

QUESTIONS ?

COMMENTAIRES ?

Grand Trail du St Jacques 2017

July 1, 2017

 

 

 

Le rêve d'une année pour une course d'un jour !
Ou… Mon premier podium scratch + une première place V2H !!! Je vous raconte pas !!!!!!
Ok, Je vous raconte…

Pour être juste, l'idée m'est venue il y a pratiquement un an, sur ce même trail, lorsque j'ai accroché une 14eme place au scratch, à 10 minutes du premier V2. J'ai pensé alors qu' avec un peu de chance, et beaucoup de travail, ce serait jouable…
Ensuite, les courses se sont enchaînées, avec entre autres la 6000D à La Plagne, le marathon de Berlin, le magnifique festival des Templiers avec mes 2 lapins, et une belle SaintéLyon avec mon Dam !

Mais, dès le mois de janvier de cette année , je vais connaître un premier gros arrêt, avec un accident du travail, me blessant à l'épaule. Arrêt total de la course à pied, seul mon vélo d'appartement allait me permettre de garder le moral, et une activité physique correcte. Je ne suis de retour aux affaires qu'au mois d'avril seulement, en enchaînant néanmoins le marathon de Givry comme reprise en douceur où je bats mon record en plus de 4h35 !! , celui de Paris magique en 3h30 avec une énorme Estelle , et celui d'Annecy en 3h08. L'allure y est, mais il va falloir penser sérieusement au dénivelé ! Pour ça, le Trail des haute Chaumes, et ensuite celui des coursières sont parfait !! Mais je connais alors une deuxième alerte, un genou me lâche durant 5 km… puis me revient .... allons donc, c'est nouveau, ça !! ....
Malgré des entraînements légers, le problème me revient le dimanche d'après… Je met toutes mes chances de mon côté en jonglant entre le kiné et l'osthéo. Nous sommes à quelques jours de l'échéance.... je ne serai donc pas suffisamment prêt .....
Mais la tête y est, je réalise un gros travail de bureau. J'analyse le parcours qui comporte de nouvelles sections, je calcule les dénivelés, je détermine les points de rencontre GPS et les navigations pour Flo qui, à nouveau, fera mon assistance perso.
Même Loïc m'apporte son aide, car il sera aussi de la partie pour affronter ces 76km avec plus de 2800m de dénivelé positif !!! (pas de Pascal cette fois-ci..... il va nous manquer ...)
Alors forcément, la question se pose : est-ce que je cours seul face au chrono, ou est-ce que je partage cette belle journée avec lui, prenant le même plaisir qu'aux Templiers l'année dernière…

Vendredi 09 juin -
17h30 - Je partage le Porche Zafira de Loïc et Carole pour aller au Puy en Velay. On en profite pour réfléchir encore à notre course. J'essaie de profiter de cet échange pour mémoriser les sections les plus délicates, les parties les plus pentues, les portions les plus longues entre deux ravitos. Même si j'ai accroché une carte au dos de mon dossard je sais que ce ne sera pas facile de la consulter tout en courant. Je dois essayer d'emmagasiner le maximum de données dans ma mémoire !!
19h00 - Arrivé à l'hôtel ibis, nous retrouvons tous les copains de la Rivatière. Les sourires et les rigolades sont de la partie, apparemment pas de place au stress ! Avec Loïc, nous ferons l'impasse avec la Pasta Party organisée par les copains, préférant nous retrouver en tête à tête pour un dernier briefing, tout en savourant nos pâtes maison, et une bière Light au citron ! (même deux !) ce choix paraît ridicule, mais pour moi et pour ma tête, il est très important ! Comme pour un marathon en moins de trois heures, je dois jouer ma carte à fond ! Je sais que mes amis ont compris !!

Samedi 10 juin -
7h00 - Le petit déjeuner avec les copains était bien sympa, quoi qu' un peu trop rapide !!!! Nous devons les laisser à leur course respective pour aller rejoindre notre bus. Il va nous emmener au départ à Saugues. Flo nous y accompagne, s'assurant une énième fois de la justesse des plus importantes infos couchées sur son cahier rempli de notes. Dans le car, l'ambiance est calme et silencieuse. Je profite du voyage et de mes connaissance des parcours précédents pour indiquer à Loïc quelques endroits où nous passerons tout à l'heure. On rit aux éclats lorsqu' il s'aperçoit qu'il a appris à « the Lolo » comme il dit, une astuce ! Comment faire en sorte que les cachets de Sporténine ne fassent pas de bruit dans leur tube ! Lol !!
Les dernières minutes, avant qu'on nous appelle pour le départ, passent vite. On boit un petit café, accompagné de Madeleines ! On réajuste le sac, on serre les lacets, on réfléchit à ne rien oublier avant de se lancer dans le grand bain. La présence de Loïc me fait du bien, et j'ai moins le temps de broger !!! H-20mn ! Nous nous plaçons facilement en première ligne, sous l'arche, on sera au moins sur la photo du départ !
9h00 - le départ est donné et nous partons relativement vite.

 

Au bout du premier kilomètre, parcouru à plus de 12 km heure, je compte aisément que nous sommes en 17e position. Il y a aussi avec nous les coureurs en relais qui vont aller bien plus vite ! Mais ils sont facilement identifiables car ils ont un dossard rouge. Par contre, je m'évertue à repérer les dossards bleus comme nous, mais aussi surtout ceux qui pourraient être Vétéran 2 comme moi ! Effectivement, j'en capte un, maillot rouge, numéro 108 ! J'essaie de le garder à distance, analysant sa foulée.
9h17 - Pour Loïc, ça va rapidement bien trop vite !! Il m'encourage vivement à partir, à prendre tout de suite une allure de confort, ne pensant qu'à une chose, ma course ! Une dernière franche poignée de main, accompagnée de nos encouragements les plus sincères, et me voilà parti, seul, avec une petite dose d'amertume et une grosse pincée au cœur.... désormais, notre destin nous appartient.... et c'est peut-être mieux ainsi !! Loïc aussi va pouvoir réaliser SA course, en se retrouvant face à lui même !! Sa victoire ne pourra être que plus belle !!!
très rapidement, je me rends compte que mon adversaire descend très très vite avec une aisance remarquable. Je décide de laisser filer, la course va être longue, très longue, et il va falloir gérer la distance. Pour moi, sur les 76 km proposés, ma course va commencer au Mont Dévès, alors qu'il restera 27 km.
9h51 - je reconnais ce passage, avec ce beau chemin qui longe l'église de Cubelles , j'en profite pour faire en même temps une photo et une première pause confort !

 


Me voilà à présent complètement dans ma bulle, je suis bien… J'évolue au travers de paysages magnifiques, le soleil commence à taper de plus en plus fort, mais pour l'instant je ne m'en rends pas trop compte...Juste que j'ai presque mal au ventre, sans doute du à une trop vive allure pour cette 1ère heure de course, avec 11.5km parcourus avec plus de 300m de D+ !! Je ralentis un peu, j'essaie de souffler, de me décontracter..... Et... "Yes, ça fonctionne !!! ouf !! "
10h20 - Après une belle descente technique, et au détour d'un virage, j'entre dans Prades. J'aperçois tout de suite ma petite femme, elle est belle, radieuse, et si heureuse aussi d'être là !!!! Pour elle aussi, c'est SON assistance !!!! Elle m'accompagne si souvent sur mes courses !! Mais elle sait que celle ci est une de mes préférée, alors elle est comme moi, à fond concentrée et passionnée, prête à vivre une journée magique !!!! Prête aussi à gérer mon stress, mes demandes express, m'informer du classement en live, tout en étant ponctuelle aux différents points de rencontres prévus !! Ah, j'oublie !! : elle sera la aussi pour Loïc, devant du coup calculer aussi nos écarts suivant nos différentes allures !!!!!
J'ai à peine le temps d'attraper une cacahuète et un morceau de banane, que mes flasque vides sont désormais pleines !!! Une photo et un bisou plus tard et je me suis déjà évanoui au creux d'une végétation aussi chaude que luxuriante, arpentant déjà la grosse difficulté qui me tend les bras (165D+ sur 1km), aidé de mas bâtons que Flo vient de me laisser.
11h00 - Je reçois parmi plein d'autres, un message de Dam : " t'es 9ème et 2ème V2 au 1er point Jveux pas te mettre la pression..." Je souris !!!
Je reconnais à présent ce passage dans ce petit hameau de Champels, où il était prévu que Flo soit éventuellement là. Mais non, le timing était sans doute trop juste.. surtout que je vais vite, profitant d'une belle partie descendante vers Monistrol d'Allier. Les sentiers se succèdent, aussi variés que magnifiques. Une falaise par ci, un précipice par là, ici je croise une chèvre, toute seule, qui trail dans l'autre sens !!! Voila un panorama lumineux à la sortie d'un single sombre et technique, je me régale, ne résistant pas à réaliser de temps à autre une photo !! Un peu plus loin, je salue un paysan qui a comme animal de compagnie .....une brebis !!!! Sympa !!!!!
Le sentier accroché aux rochers, et qui surplombe l'Allier, et très piégeux. Malgré une vigilance de fou depuis le départ que je me force à avoir sur chacun de mes pas, ne pensant qu'à mon genou droit, je "coinche"...... une pierre me fait perdre l'équilibre ! Ma cheville vrille, un mouvement naturel de survie fait qu'une violente douleur monte et envahit mon genou .... je jure autant que j'ai mal, je peste autant que je suis en colère !!! Cette douleur que je redoutais d'avoir est là.... 11h45 du matin, à peine 25 km au compteur, et mes rêves vont s'effondrer ici !?!?!?! C'est bien mal me connaître !!!! Pour le coup, aujourd'hui j'ai mes bâtons, et ils vont grandement me servir !!! Je soulage ma jambe comme je peux, et ma marche devient de plus en plus rapide. Le chemin est plus facile et je peux trottiner !! Le goudron qui m'annonce ma prochaine arrivée à Monistrol me permet de bien courir !!! J'ai mal, mais j'avance !!!!
11h51 - J'aperçois mon Pote Fab, accompagné de ses deux princesses de filles !! Je dois d'abord insister pour qu'il me prenne en photo, comme je fais toutes les années, devant le bar "le repos du pèlerin ".Le barman joue le jeux, le moment est super sympa, j'aime trop ça !!!

 

Ces secondes de perdues seront bien vite rattrapées par la somme d'informations que Fab va me donner, tout en m'accompagnant sur 300 m. Précis, simple, efficaces !!! Un ou deux numéros de dossards à retenir, une idée de la gestion de course que je devrais désormais adopter à la vue de mon beau classement du moment (9ème). Ne pas se focaliser sur mon objectif Vétéran, mais sérieusement penser au classement scratch !!!! Mon Fab dans toute sa splendeur !!! Me voilà soudainement survitaminé, aidé aussi par le bisou de mon écureuil perso !!!! Je passe sans m'arrêter devant le ravito car j'ai tout ce qu'il me faut. L'arche et les panneaux montés par Fabien pour la région ne sont plus qu'une photo de plus dans mon téléphone !!!! J'en ai pas oublié mon mal au genou, mais pas loin... pour info, il n'en restera jusqu'à mon arrivée qu'une douleur assez désagréable, mais qui ne me gênera finalement pas trop dans mes évolutions.... une douleur suffisamment présente sur chaque pas pour me rappeler que je cours constamment avec un couperet sur la tête .....je sais que ma course peut être stoppée à chaque instant....
12h30 - Mes bâtons m'ont bien soulagé pour atteindre le petit village de Rochegude, surplombé d'une vieille tour qui trône encore à son sommet. Je laisse, sur les 2km derrière moi, juste 334 m de dénivelé !! En face s'offre à moi un paysage sur plus de 180 degrés ! La luminosité me permet même d'apercevoir les éoliennes et la tour de télévision du Mt Dévès, la bas tout au loin, si minuscule dans l'horizon !!! Et dire que mon chemin m'y emmène !!!! Je souris de ça... c'est dingue, c'est beau, c'est unique !!! Je suis là, seul sur le chemin, avec juste mon sac comme compagnon, heureux comme un Traileur que je suis !!!!
12h51 - J'essaie toujours de repérer la moindre coquille du fameux chemin, mais comme on est à contre-sens d'une part, et peu souvent dessus par rapport à la première édition d'autre part, qu'elles se font rares !!!! Mais ici, face au village de St Privât d'Allier, je sais qu'il y en a une, c'est la coquille à Cocoquillette, je prends la photo pour elle ! Elle est aussi, aujourd'hui, à courir accompagnée par Christophe, sur le chemin au delà du domaine du Sauvage, sous ce soleil de plomb !!!!


12h58 - Je m'empresse de finir complètement mes 2 flasques, avec d'abord le soucis de bien boire, mais aussi parce que Flo va me les remplacer à Mach 2 !!! Je traverse à présent cette rue en courant, c'est rigolo, on y passait ce matin aux aurores en bus !!!
Me voilà bien surpris de ne pas trouver mon assistance au yeux marrons pétillants !!!!! Pas grave, on a instauré un code de non inquiétude !!! Je refais le plein de liquide et solide, en passant du Coca au saucisson, du cake au fromage !! Tout est bon pour mon organisme, et tout passe bien (pour l'instant..)
Par contre, alors que je repars vite, je prends le temps de lui laisser un message pour être bien sur qu'elle soit au prochain rendez vous, très important on verra plus tard. J'envoie aussi un message à Loïc. Je sais qu'il est derrière, mais dans quel état physiquement ? J'ai personnellement du mal à trouver les bons mots à lui envoyer pour le réconforter...par ce que c'est déjà bien assez dur pour moi... il fait si chaud.....
Voilà les derniers mètres avant d'inverser la pente ! Et quelle pente !! Près de 800m de dénivelé sur 13km !! Les aléas de la course vont faire qu'un relayeur va m'accompagner un moment sur mon chemin. 30mn, peut-être 45, on a un peu discuté, tantôt lui devant, puis moi, en fonction de notre fraîcheur passagère.... puis il ralentit pour se ravitailler, me laissant retrouver ma solitude.
14h30. Je n'ai du coup pas trop vu les km passer, même si je dois gérer, en plus de mon genou, la chaleur corporelle qui aurait tendance à vite grimper. Mais je me connais bien, me servant de mes expériences passées de coureur de fond. Ce qui fait que j'arrive à St Jean Lachalm plutôt "pas trop pire" !! J'ai laissé derrière moi les gorges de l'Allier, ainsi que plusieurs courageux coureurs inscrit sur le 110km. Je ne peux m’empêcher, pour chacun d'eux, de les encourager ! C'est déjà tellement d'efforts pour moi... et eux sont parti à 4h30 ce matin... Voila que je distingue à présent ma douce femme, venant à ma rencontre, profitant de ce panorama splendide !!!! Je lève les bras au ciel !!! Ses photos seront aussi magnifiques ! Oui, aussi elle fait les photos !!!!!! Mais surtout, me refait rapidement tous les pleins, et me reprend mes bâtons. Ce point de rendez-vous est très important car une distance de 18 km me sépare du prochain point d'assistance réglementaire ! Donc je dois me charger bien plus en eau pour faire face, avec 4 flaques au lieu de 2 !!! Mais alors que je plaisante avec les bénévoles tout en essayant l'avaler quelque chose de pas trot sec, ne suis-je pas surpris d'apercevoir au détour d'une tartelette à la confiture, mon numéro 108 !!!!

 

Flo me le confirme au même moment, m'encouragent discrètement à vite filer !!!! Je m'exécute sans même prendre le temps de réfléchir, oubliant même d'ôter les gants de mes bâtons. Je les laisserai un peu plus haut sur une pierre !!
Me voilà reparti de plus belle, comme piqué par la mouche Tsé-tsé !!!!! Je vole dans cette montée d'abord assez facile !!! Mes 2 resserves d'eau supplémentairement ballottent et me gênent pour courir, je les déplace à l’intérieur de mon sac sans même modifier mon allure ! La tour que je voyais tout à l'heure si ridicule, commence à devenir assez impressionnante !!! Un beau dénivelé, un chouette sentier qui traverse cette forêt, ce sapin avec une banderole de repérage de la course sur ma gauche, la tour tout en haut : photo !!!! Cette longue ligne droite qui s'élève devant moi de plus en plus, tel un km vertical, me permet un rare instant, de pouvoir observer mes concurrents directs !!! Seuls les participants de ma course empruntent ce sentier, et je peux remarquer au loin deux silhouettes !! Hop, celui juste devant vient de disparaître à gauche tout là haut vers un panneau !! Je prends un chrono, tout en gardant mon allure, de plus en plus lente à force que la pente augmente. 3mn nous séparent ....
15h28 - Les derniers mètres sont à pic, j'ai du mal à trouver mon souffle, même si je me trouve enfin au point le plus élevé de la course, à plus de 1425m. Mais la fraîcheur de l'altitude est bien timide !!!! Je suis à présent au pied de ta tour, et Dam m'informe par sms que je suis 6ème et 1er V2 au point de contrôle Lachalm. En même temps je passe tout près du SAMU en train de s'affairer autour d'un coureur vraiment mal en point. Pour lui, la course s'arrête là .... bien triste.... mais ça fait partie du challenge et je dois être du coup 5ème !!! ... Whaouuuu !!! Ça sonne bien !!! Mais je dois gérer ma course sur 76km, sachant que j'ai fait le plus facile. Le profile et le dénivelé jusqu'ici paraissent effectivement sur le roadbook très impressionnants !!! Mais pour moi, je continue de penser que la course commence ici : un profile bien sûr descendant paraît sympa. Mais à la sortie de la forêt, de longs, larges et chauds chemins vont nous paraître interminables. Suivront des parties de sentiers peut-être plates, mais si techniques et si épuisantes physiquement et moralement !!!! J'ai d'ailleurs bien averti Loïc !!
J'appréhende ces 26km qui restent, et j’essaie de faire vagabonder mes idées et mes pensées.. tiens ici on dirait un passage de l'Ambertrail !! Ah, ici plutôt le Verrier sur Annecy .... là, pas très respectueux de la part des organisateurs, on passe limite, avec l'obligation de se griffer tellement que le sentier est envahi par les ronces.....
15h45 - Je passe le 1er panneau, celui qui indique qu'il me reste 25km à parcourir. Et je suis toujours seul.... je suis vigilant à chaque intersection, je dois constamment observer sur mon passage une banderole qui me confirme ma bonne direction... mais l'exercice se fait de plus en plus dur, à force que ce satané soleil me chauffe et me brûle la peau... et le chemin devient long... si long .... une terre ocre qui fume sur mon passage, aucun arbre pour me proposer une moindre petite ombre.... et encore, et encore..... 3km, un seul arbre.....je bois.....Je pense à mon Gégé : prendre une gorgée, la garder un peu en bouche, avaler tout doucement... j'ai chaud.... je continue de courir.... toujours pas de message de Flo pour m'informer de mon avance sur le 2ème V2, je pourrais alors gérer ma course Vétéran, au diable le scratch.... j'ai l'impression de me trouver dans un western, à traverser un désert sans fin... la chaleur de tout mon corps commence à m'effrayer.... je vais bientôt apercevoir les vautours.... j'ai envie de faire pipi, faut que je trouve ....une ombre ... je m'arrête, et je m'exécute avec difficulté pour faire 3 gouttes ..... je repars doucement, en mode économie d'énergie, et je m'autoriserai une pose au prochain ravito pour retrouver du frais.. impératif !
16h28 - Ah, nouvelle intersection : tout droit, ou à droite ? Les pierres proéminentes sont teintées ici, je prends à droite .. mais plus de banderole... pourtant j'avance.... pourquoi ?? Au bout d'un moment, je me rends à l'évidence : je me suis bel et bien planté de direction.!!! Mince impossible de couper ?? Mon tel !! Je lance Google Map !!! Vite !!!! Rien ???? Je dois faire demi tour !!! P........ de m....... !!!!! Je jure tout ce que je peux et je fulmine !!! "Mais quel con je suis !!!!" Je pense que mon podium va disparaître ici, voyant au loin le maillot rouge passer tout en me faisant un pied de nez ?!?! "Ben mince alors !!! Pas question !!!, on retourne au charbon !!" "tu l'as bien cherché !!" "ça monte, mais tu cours, bien fait pour ta gueule !!" Vous l'aurez compris, je passe au delà de ma zone rouge ....
16h37 - je retrouve le vrai chemin, je cours toujours sur ce dernier km qui me sépare de Flo et du ravito de St Christophe sur Dolaison. L'émotion, le stress, la peur, la canicule......et je quitte sans m'en rendre compte ma zone de contrôle ...
16h42 - J'aperçois Flo et la rejoints. Je coupe enfin mon effort... mais j'ai si chaud .... "faut que je m'appuie ... faut que je mange quelque chose.... faut que je m'assois.... vite, un Coca, du sucre.... ne pas tomber dans les pommes .... non, lutter, ne pas tomber ..... je dois m'allonger... m'allonger tout en faisant mine que je maîtrise .... je demande à Flo de compter 30 secondes .... juste un instant à l'ombre sur ce sol frais et humidifié par l'eau qui n'est pas allée dans les gourdes... promis après je repars !! Je dois me relever.... le froid m'envahit... mes bras sont tétanisés ..... faut que je me remette en mouvement !!! "
16h53 - Flo m'accompagne un instant. Je m'inquiète de me trouver en plein soleil, et d'avoir froid !!!! J'essaie de paraître bien car elle va se faire tellement de soucis ....un dernier selfi en amoureux pour la rassurer, et je reprends mon chemin en quête d'un nouveau souffle...

 

j'essaie de recourir grâce à cette pente facile et douce !! Ma montre bipe : plus de 16mn pour ce km .... Punaise !!! Je prends cher !!! Mais ça aurait pu être bien pire !!!! J'ai frôlé le carton rouge... Mais ma machine repart !!! Un nouveau bip : 7mn30 !! Yes !!! Super content !!!! Puis 7mn !!!! J'essaie d'envoyer un message à Flo, mais je n'ai pas de réseau. Pas de nouvelle non plus de sa part sur l'écart qui a du bien diminué sur mon 108 .... M'enfin, il est toujours derrière, et je n'ai pas dit mon dernier mot !!!!
Voilà maintenant le panneau 15km ! Pas trop tôt .... Bizarre d’ailleurs !!... Bon peu importe, ça représente une grande Rivatière ! et de toutes manières, quelle que soit la distance, j'irai au bout !!! Allez !!!!
17h38 - Mon regard se porte sur un petit mamelon qui me dit quelque chose !! Je suis sur que dans un moment, je serais tout en haut ! alors qu'on pourrait aisément le contourner !!! Mon téléphone sonne et je le saisie expressément, pensant que c'est Flo pour mes écarts !! C'est Pascal qui m'encourage !! Je dois abréger notre conversation, car je n'ai plus de 12% de batterie ... Mais que ça fait du bien, même 45 secondes !!!
18h06 - Le parcours est un petit peu plus ombragé, je retrouve le quartier sympa !! Je ressors mon tel pour refaire une photo : je peux apercevoir le passage des Chibottes de l'autre côté du vallon !!!! Punaise sympa comme on voit bien !!Mais paf, ma pause se trouve rapidement interrompue en même temps que je vois un dossard bleu comme le mien arriver à ma hauteur !!!! Mince, de la position de 6ème aux dernières infos de ma puce, je passerais 7ème ?! En même temps, tout en le suivant, je me dis que c'est pas si mal par rapport à ma 14 ème place de l'année dernière ... mais j'arrive à le suivre .... Voilà le topo à ce pointage des Chibottes : on est 2 dans les 10 secondes....pour se disputer une sixième place !!! Il va falloir la jouer tactique !!! Je décide de ne pas être en tête, préférant d'abord suivre afin d'observer l'état de fraîcheur de mon adversaire, et sa vitesse en descente. Car si j'ai encore une cartouche à utiliser, ce sera là !
18h15 - Nous arrivons à présent au dernier ravito, et nouvelle surprise, le 5ème est là, en train de s'alimenter !!!! M'étant prudemment ravitaillé "en vol" il y a quelques secondes, je décide de leur fausser rapidement compagnie, mais en mode sympa quand même, en leur lançant un "Bon, les copains, on n'est pas d'ici !!!" , mais ils m’emboîtent le pas !!! Mince, c'est pas gagné...
L'idée que j'ai (la meilleure sans doute à ce moment vu mon état de fraîcheur !!!!) est de leur "mettre une mine" comme on dit, dans la première descente que je trouverai la plus appropriée à mes muscles meurtris !! Reste 5 km, toujours au train.. reste 4 km , pareil.... Alors je décide une première fois "d'envoyer du steak", comme dit Loïc !!!
18h25 - Allez, 2ème effet Kiss Cool : je fonce une 2ème fois et d'un seul coup sur ce dernier petit sentier sinueux qui me permet, en plus de creuser un écart, de me mettre à l'abris de leur champ de vision, normalement encore plus dur pour le moral !!! Puis le goudron tant attendu du Puy en Velay tape sous mes pas !!!! Je ne lâche rien, je ne me retourne pas non plus, de peur peut-être de ce que je pourrais voir, de peur que ça me coupe dans mon élan !!! Un nouveau bip kilométrique de ma Garmin m'indique 4mn33 !!! Allez, je dois insister, tout donner, ne pas regretter !!! Je pense à Fab et aux motivations qu'il m'a donné pour une place au scratch !!! Je pense à Flo et au boulot qu'elle a accompli pour moi aujourd'hui, comme elle va être fière de son mari !!
18h41 - Et puis je vois mon Vince !!!!!! Il m'encourage tout en courant à mes côtés !!! Il m'indique les directions à suivre !!!! Je lui demande de me dire à quelle distance est le dossard bleu derrière moi !!?? Il me répond qu'il n'en voit pas !!! Je continue autant que je peux !!! Je lui repose la question !!! Et encore !!! "Y'a personne, Lolo !!!" " allez, à gauche ! à gauche ! sur le trottoir, et le Policier va arrêter la circulation !!" Sauf que j'ai bien failli ma payer une voiture qui ne souhaitait pas s'arrêter !!!!! Moi non plus !!!! Lol.... je contourne la Tour Pannessac. La pente s'adoucit, les pavés apparaissent !!!! puis elle s'inverse et me ralentit sérieusement !!!! Il faut que je me rende à l'évidence qu'il va falloir que je marche ..!! Je me retourne enfin pour me rendre compte qu'effectivement, je ne suis plus suivi !!!! Ma cinquième place désormais m'appartient !!!
18h45 - Et me voilà face à la cathédrale si majestueuse, à l'arrière plan de cette arche d'arrivée que j’attendais tant !!!! J'ai l'impression que toute la Rivatière est là tellement je suis acclamé et (presque) porté vers cette ligne d'arrivée !!!!!
FINISHER 78.1 km, 2830 D+, en 9 h 45 !!!! (Avec mes 2 km gratis)

 


Je dois une nouvelle fois m’asseoir à terre .....Je voudrais me jeter dans leur bras, mais il faut que je récupère... Je savoure...... je ne sais pas si je suis là ou ailleurs mais c'est si beau !!!! Les copains sont aussi aux anges !!!! Je suis un champion éphémère, mais si heureux !!!!! Je regrette juste que Flo ne puisse être la pour savourer avec moi.... mais elle doit être dans la course de Loïc aussi !!!
Malheureusement, le temps d'aller me restaurer puis de monter sur le podium (où ma petite femme m'a rejoint), que beaucoup de copains ayant réalisé d'autres distances aujourd'hui ont dû rentrer... pas le temps et la présence d'esprit sur la ligne de leur demander comment s'était passée leur course !!!!
Je rejoins 6 d'entre eux qui sont restés. Je les retrouve à la terrasse d'un petit resto, accroché à la ligne d'arrivée, idéal pour encourager tous les coureurs qui arrivent !! Ils sont tellement heureux pour moi !!!! ça fait si chaud au cœur !!!
20h41 - Carole reçoit un appel de Loïc qui arrive !!! On s'empresse d'aller à sa rencontre !!! Nous vivons un autre instant magique !!! Je cours avec lui sur le plat, mais la pente m’arrête !! Je le rejoins quelques secondes plus tard sur la ligne d'arrivée pour une photo mémorable sous l'arche, avec nos maillots de MAE !!! Il est tellement heureux aussi !!! séquence émotion !! Il peut être si fier !! Il vient de réaliser sa distance la plus longue, et en solo !!!! Juste incroyable !!!! Et c'est aussi un exploit !!!! Il est aussi allé au bout de lui même, au delà de ce qu'il pensait que son corps serait capable de réaliser !!! Un dépassement de soi dans l'Ultra, à la recherche de soi même.....Magnifique Loïc !!!! 11h41 de bonheur à jamais gravées dans sa mémoire !!!!
Je félicite tous mes amis pour ce qu'ils ont réalisé aujourd'hui, car chaque parcours était super exigeant, et sous un soleil torride !!!! Bravo à tous !!!!

Une pensé bien sûr à mes coachs !!!!! Indirectement ils sont forcément derrière ces résultats !!! Je me répète peut-être, mais c'est important !!!!
Merci à ma Kiné Céline VERICEL pour mon épaule, elle ne me gêne plus du tout, et j n'y ai même pas pensé !!! Et merci surtout à Dorothée MAHUL, mon Osthéo pour mon genou : ses actions expresses, ses conseils (bandages' étirements, mouvements, etc) ont sans doute permis à ce que je puisse aller au bout de ce chrono sur 78km !!!! Non non, je le pense !! Ce n'est pas pour une future réduc !!!! Enfin, quand bien même !!! Lol !!

Et le mot de la fin pour dédier ce résultat à ma douce femme !!!! Car avant moi, je crois que c'est elle qui y a cru le plus !!!!! Non seulement elle supporte mes entraînements, mes achats, mes absences, nos weekend course...... en plus elle se coltine des journées de stress à m'assister en course !!!! Alors voilà !!! L'organisation récompense le premier V2 !!!! Et c'est moi !!!!! Et en plus, l'organisation récompense les 5 premiers, et je suis 5ème !!!!!! Cerise sur le gâteau !!!! 5ème sur près de 200 inscrits, 168 au départ, 121 à l'arrivée avec 29% d'abandons...... alors oui, je suis fier de ça, et je te l'offre !!!!!

 



Merci à vous de m'avoir lu sur ce si long chemin de lignes !!!!
Et merci aussi à vous d'être là sur mon chemin de vie, je suis riche aussi de vous !!!!

Lolo

 

 

 

Please reload

Derniers message

February 22, 2019

March 13, 2018

November 29, 2017

October 9, 2017

Please reload

Archive
Please reload